DET KAIZEN
du 4 au 14 avril 2018 à 20h30, les samedis à 19H30

Le monde dans un instant

Mise en scène de Gaëlle HERMANT

Dramaturgie : Olivia BARRON

C’est une tentative de réponse à la morosité ambiante, à l’uniformisation de la pensée, une interrogation sur la construction de chacun et sa place dans la société contemporaine. Avec les progrès de l’intelligence artificielle, l’homme et la machine cultivent des liens ambigus, complexes, que nous explorons par des tableaux intimes, oniriques et burlesques. Du robot humanoïde à l’humain augmenté, la pièce arpente le jeu des possibles dans un monde où le virtuel dessine la réalité. À travers le parcours du champion d’échecs Garry Kasparov, d’une ex-postière en recherche d’emploi, de deux frères perdus dans leurs souvenirs, se tisse une écriture scénique créée à partir d’improvisations. La pièce représente la façon dont se déterminent les choix individuels qu’ils soient politiques, sociaux ou amoureux. A l’heure où les robots se proposent de vivre à nos côtés…

Gaëlle Hermant 

Infos

Plein tarif : 20 €

Tarif réduit : 15 €
(étudiants, demandeurs d’emplois, + de 60 ans, intermittents, professeurs)

Tarif réduit ++ : 10 €
(moins de 16 ans, bénéficiaires du RSA/RMI, habitants d’Alfortville)

Durée : 1h30

Coréalisation Théâtre Studio d’Alfortville

Mise en scène : Gaëlle HERMANT
Avec Jules GARREAU, Victor GARREAU, Viviane HÉLARY, Frédéric LAPINSONNIERE, Aude PONS, Louise REBILLAUD
Dramaturgie : Olivia BARRON
Production déléguée Cie DET KAIZEN

 

Coproduction La Criée Théâtre National de Marseille
Avec le soutien d’ARCADI – Région Ile-de-France, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis/In-Situ, du Théâtre Gérard Philipe Centre dramatique national de Saint-Denis, de la Spédidam, de l’Adami - La Culture avec la copie privée, du CENTQUATRE-Paris Accueils en résidence, du Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France, scène conventionnée et le Théâtre Eurydice ESAT - Plaisir
Co réalisation Théâtre Studio Alfortville
Administration, production & diffusion La Magnanerie - Julie Comte-Gabillon, Victor Leclère, Anne Herrmann, Sandrine Barrasso et Martin Galamez

 

 

  • 8 of 18