© Pierre Gondard
Ils savaient pas qu’ils étaient dans le monde
 © Nolwenn Peterschmitt
 © Nolwenn Peterschmitt
 © Nolwenn Peterschmitt
 © Pierre Gondard
Ils savaient pas qu’ils étaient dans le monde
 © Nolwenn Peterschmitt
 © Nolwenn Peterschmitt
 © Nolwenn Peterschmitt

Le groupe Crisis est un jeune collectif marseillais qui rassemble des comédien.ne.s et danseurs.ses autour de recherches artistiques communes. C'est autant autour de la création de spectacles qu'il trouve sa vocation que dans la mise en doute d'une pensée du monde artistique et politique. C'est à travers les laboratoires, les voyages, l'écriture, la recherche, l'étude, que ses membres lui donne sa vie mouvante. Tout projet du groupe s'inscrit dans le rapport intime, géopolitique et poétique que ses membres tendent à établir face au monde. Ses trois directrices artistiques sont Laurène​ Fardeau, Hayet Darwich et Nolwenn Peterschmitt.

Groupe Crisis
Du 9 au 14 mars à 20h30

Ils savaient pas qu’ils étaient dans le monde

Performance sur la guerre

 

Conçue et interprétée par Nolwenn Peterschmitt et Maxime Lévêque

"Ils savaient pas qu’ils étaient dans le monde" est un parcours à deux sur le mode du documentaire de création.

Une espèce d’acharnement à voir et à s’étonner de ne pas voir conduit deux performeurs/observatrices à travers les rues. Jéricho, Marseille,Bruxelles, Tel Aviv, Hébron, Paris… observer les bâtiments, rencontrer des habitants, regarder des images, des représentations, lire des livres, écrire l’un à l’autre parfois des lettres. dans un aller retour entre occident et territoires israélo-palestiniens, entre médias, analyses et littératures…

Ils tracent une étude commune à travers l’obscurité du visible et les mécanismes de colonisation à l’oeuvre dans l’histoire mais aussi, surtout peut être, dans leurs perceptions. ils évoluent dans un temps paradoxal où il est possible pour ainsi dire de tout voir depuis chez soi mais où tout ce qui est montré semble frappé par un sort d’invisibilité. il est possible d’aller partout mais difficile d’arriver quelque part. Ils tentent à deux de saisir ce qu'ils peuvent et proposent de poser un regard où l’on soit capable de saisir non seulement la pensée, l’information mais aussi le trouble, le doute; la sensation et l’émotion qui tissent notre compréhension du monde.

“Nous sommes à la dimension de ce que l’on voit” écrit Pessoa 

Infos

Plein tarif : 20 €

Tarif réduit : 15 €
(étudiants, demandeurs d’emplois, seniors, intermittents)

Tarif réduit ++ : 10 €
(moins de 16 ans, bénéficiaires du RSA/RMI, habitants d’Alfortville)

Durée :
1 : 30

 

Conception, écriture, interprétation : Maxime Lévêque, Nolwenn Peterschmitt

Collaboration artistique : Hayet Darwich, Duncan Evennou, Laurène Fardeau

Regard dramaturgique : Hildegard De Vuyst

Création lumière : en cours

Production : Groupe Crisis

.

  • 28 of 30