© Hervé Bellamy
Descendre du cheval pour cueillir des fleurs
© Hervé Bellamy
© Hervé Bellamy
© Hervé Bellamy
Descendre du cheval pour cueillir des fleurs
© Hervé Bellamy
© Hervé Bellamy

Basée à Gennevilliers, la Cie Sans la nommer cultive une démarche théâtrale documentaire et documentée qui s’invente dans un rapport étroit avec les réalités de territoires (villes, quartiers, lieux de travail...). Le lieu de l’usine devient le fil conducteur de ses travaux et la collecte de témoignages, son matériau principal pour entrer en écriture. Ses recherches interrogent l’articulation entre les mythes sociaux et politiques qui fondent une mémoire, un historique collectif et les réalités de vécus individuels. Depuis 2017, la Cie Sans la nommer est associée au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie.

Cie Sans la nommer
Du 9 au 19 octobre à 20h30, relâche dimanche et lundi

Descendre du cheval pour cueillir des fleurs

Ecriture et mise en scène de Fanny Gayard

Ecriture et jeu : Rose Guégan, Jana Klein, Camille Plocki

Avec Descendre du cheval pour cueillir des fleurs, la Cie Sans la nommer poursuit sa réflexion autour de la mémoire ouvrière et de la question de la transmission, au cœur de chacun de ses dispositifs scéniques. Cette réflexion prend forme ici à travers l’histoire de trois sœurs imaginée à partir de témoignages collectés auprès d’enfants d’ouvrier.e.s. Que reste-t-il de la classe ouvrière dans les vies et les consciences de ses enfants ? Où se place l’héritage ouvrier ? Comment s’opère cette transmission ? Et où est-ce que ça coince ?

Cette histoire se passe après la disparition prématurée d’un couple d’ouvriers mais cette histoire ne parle pas de deuil. Cette histoire met en présence trois femmes de vingt, trente et quarante ans mais ne parle pas de maternité. Comme chez Tchekhov, il n’est jamais question d’enfants mais d’adultes qui redeviennent des enfants. Ça parle de mémoire, de transmission et de l’oubli.

C’est l’automne. Une maison en bord de Seine, quelques cartons, la table familiale et trois sœurs. Toutes les trois réunies dans la maison, ça n’arrive jamais. Peut-être qu’il faut tout nettoyer pour la visite. Vider la maison pour la vendre, peut-être.

Infos

Plein tarif : 20 €

Tarif réduit : 15 €
(étudiants, demandeurs d’emplois, seniors, intermittents)

Tarif réduit ++ : 10 €
(moins de 16 ans, bénéficiaires du RSA/RMI, habitants d’Alfortville)

Durée :
1 : 30

Production : Cie Sans la nommer

Coproduction : Collectif 12 à Mantes-la-Jolie, Ville de Gennevilliers, avec l'aide à la création de la DRAC Île-de-France - Ministère de la Culture et de la communication - DRAC Île-de-France et le soutien de la SPEDIDAM.

Coréalisation : L’Atelier du Plateau à Paris et Anis Gras, le lieu de l’autre à Arcueil.

Soutien : Le Bureau Trois à la Générale à Paris, Super Théâtre Collectif à Charenton-le-Pont, MJC Théâtre de Colombes, RAVIV, Résidence d'écriture Studios de Virecourt / Compagnie MAPS, le Centquatre à Paris.

Ecriture et mise en scène :  Fanny Gayard 

Ecriture et jeu : Rose Guégan, Jana Klein, Camille Plocki

Costumes : Julie Dhomps

Lumière et régie générale : Thibault Lecaillon

Conception et fabrication du décor : Joël Assié et les apprentis menuisiers du CFA L'EA de Gennevilliers

  • 24 of 30