NATALIA KOLIADA

Co-Fondatrice du Théâtre libre de Minsk - Compagnie associé au Théâtre-Studio


Née à Minsk en 1973, elle est également co-fondatrice du Théâtre libre, journaliste et compagne de route de Nikolaï Khalézine, son mari. Ce couple se forme au moment précis où Nikolaï connaît une profonde prise de conscience et s’engage dans l’action politique. De sorte que la période la plus aiguë de leur relation amoureuse coïncide avec une expérience d’incarcération décrite dans la pièce. Outre la participation de Natalia Koliada à l’écriture autobiographique de Nikolaï Khalézine dans Génération Jeans, elle reste présente à ses côtés sur scène grâce à une oreillette-micro. Ce dispositif permet de modifier en direct les accents lexicaux et émotionnels du texte, à mesure que Nikolaï et Natalia revivent, ensemble, leur histoire, où la dictature est l’ennemie de leur amour.
En 2005 Natalia Koliada signait la pièce Elles en ont rêvé composée d’enregistrements qu’elle a réalisés à partir des témoignages des veuves des disparus politiques du régime loukachévien.